Apiculture

Nous enseignons une pratique apicole « Bio ». dsc02347
Nous n’utilisons aucun produit de traitement contre le varroa.

A ce sujet nous préconisons une méthode alternative prouvée !

Si cette méthode (aimants faibles: 3800 gauss et ions cuivre Cu2+) vous intéresse, je vous l’envoie gratuitement en « Tiré à part » e-mail: a.lacacia@orange.fr. N’hésitez pas, il en va de la santé de nos abeilles et de la pureté du miel!

Le programme des ateliers des trois niveaux et les conditions d’inscription sont envoyés sur simple demande sur a.lacacia@orange.fr.

Il est fixé au mois de novembre de l’année pour l’année suivante.

Jean Yves a écrit la première méthode d’apiculture en trois niveaux de compétence.

Tout l’apprentissage se fait  sur  une  ruche  « à  hausses  multiples »  (G. Grollier)  avec  une  méthode très  inspirée   de  celle  de  K. Pfefferle.

Nous ne pratiquons donc que sur des hausses de 10 cadres. J’ai pris la décision d’utiliser cette ruche après avoir utilisé la « Dadant dix cadres » comme beaucoup et couru, comme beaucoup aussi, après mes essaims.

Avec la méthode de K. Pfefferle, nous n’avons que très peu voire pas d’essaim. Par contre, nous apprenons dès le 1er niveau, à changer les « reines » de nos ruches; au 2ème niveau, à faire de l’essaimage « dirigé » (artificiel) pour augmenter le cheptel ou combler des pertes éventuelles et au 3ème niveau, pour ceux qui y vont, à élever des « reines »(différentes méthodes).

Ceux qui s’inscrivent à nos ateliers apprennent donc à utiliser « notre type de ruche » avec tous ses avantages.

Ceux qui ont déjà des ruches et qui sont habitués à manipuler les abeilles peuvent suivre les ateliers des trois niveaux en une année!

 

 

1er niveau, (sur une année), Apiculture familiale. École.08-04-2012-010
Ce niveau s’adresse à tous les débutants. Ceux qui débutent tout juste, ayant ou non un ruche « au fond du jardin » et n’y connaissant rien ou si peu.
S’adresse aussi à ceux qui veulent s’initier à la conduite de la « divisible » (ruche à hausses multiples), renouvellement des « reines par bourgeon ».
L’apprentissage peut s’arrêter là.
Les ateliers ont lieu lors de 5 demi-journées et s’appuient sur l’ouvrage FAIRE SON MIEL BIO* qui est offert à ceux qui s’inscrivent aux ateliers
La lecture de l’ouvrage FAIRE SON MIEL BIO évite bien des ateliers théoriques.
Nombre de places limité à une vingtaine de participants.
Les ateliers se déroulent toujours un dimanche après-midi.

VOIR LES DATES DES ATELIERS

 

08 04 2012 004

 

2ème niveau, (2ème année) : les anciens aident les nouveaux…
Renfort.
S’adresse à ceux qui ont suivi les cours d’initiation du 1er niveau et veulent parfaire leurs connaissances.
Ce niveau de connaissance est nécessaire pour ceux qui veulent maintenir leur cheptel sans le confier au hasard.
Ils veulent aussi augmenter le nombre de leurs ruches avec des méthodes simples.
L’atelier a lieu un dimanche après-midi et s’appuie sur l’ouvrage Faire son miel bio* déjà lu.
La lecture de l’ouvrage FAIRE SON MIEL BIO évite bien des ateliers théoriques.

VOIR LES DATES DES ATELIERS

 

3ème niveau, (3ème année)
 Confirmation.picking-1
S’adresse à ceux qui ont suivi les deux premiers niveaux et veulent développer une activité en « pluri-actif » ou simplement avoir une pratique proche du professionnalisme et/ou bien avoir des excédents de miel pour fabriquer leur propre hydromel et dérivés.
On y apprend à élever des « reines » en nucléis ou ruchettes, à rationaliser son cheptel entre rucher « pépinière » et rucher de « production », etc…
Les ateliers ont lieu sur plusieurs demi-journées et s’appuient sur l’ouvrage Faire son miel*.
La lecture de l’ouvrage FAIRE SON MIEL BIO évite bien des ateliers théoriques.

VOIR LES DATES DES ATELIERS

 

* Ouvrage Faire son miel bio, dépôt légal et ISBN 978-2-9538758-4-3 – Commander un exemplaire de l’ouvrage.